Skip to main content
Economy and Finance

Qu’est-ce que la zone euro?

La zone euro est constituée des États membres de l’Union européenne dont la monnaie est l’euro.

Tous les États membres de l’Union européenne font partie de l’Union économique et monétaire (UEM) et coordonnent l’élaboration de leur politique économique pour soutenir les objectifs économiques de l’UE. Toutefois, un certain nombre d’entre eux ont franchi une étape supplémentaire en remplaçant leur monnaie nationale par la monnaie unique, l’euro. Ces États membres constituent la zone euro.

En 1999, lorsque l’euro a été introduit pour la première fois, en tant que «monnaie virtuelle», la zone euro était constituée de 11 des 15 pays faisant alors partie de l’UE. La Grèce les a rejoints en 2001, un an avant le passage à la monnaie fiduciaire. Elle a été suivie par la Slovénie en 2007, Chypre et Malte en 2008, la Slovaquie en 2009, l’Estonie en 2011, la Lettonie en 2014 et la Lituanie en 2015. Aujourd’hui, la zone euro regroupe 19 États membres de l’UE.

Parmi les États membres n’en faisant pas partie, le Danemark a négocié une «clause de non-participation», qui figure dans un protocole annexé au traité, mais il pourra y adhérer ultérieurement s’il le souhaite. La Suède ne remplit pas encore les conditions requises pour faire partie de la zone euro.

Les autres États membres n'appartenant pas à la zone euro comptent parmi les pays ayant adhéré à l’Union en 2004, 2007 et 2013, après l’introduction de l’euro. Au moment de leur adhésion, ils ne remplissaient pas les conditions requises pour faire partie de la zone euro, mais ils se sont engagés à y adhérer lorsque ces conditions seront réunies. Il s'agit des États membres «faisant l’objet d’une dérogation», comme la Suède.

Andorre, Monaco, Saint-Marin et la Cité du Vatican ont fait de l’euro leur monnaie nationale, en vertu d’accords monétaires spécifiques avec l’UE, et peuvent émettre leurs propres pièces en euros, dans certaines limites. Toutefois, comme ils ne sont pas membres de l’UE, ils ne font pas partie de la zone euro.

Gérer la zone euro

L'adoption de l’euro a entraîné une plus grande intégration des économies des pays membres de la zone euro. Cette intégration économique doit être gérée correctement afin de tirer pleinement parti des avantages de la monnaie unique. C'est pourquoi la zone euro se distingue également d’autres parties de l’UE par sa gestion économique, et notamment l’élaboration de sa politique monétaire et économique.

  • La politique monétaire de la zone euro est entre les mains de l’Eurosystème, un système indépendant comprenant la Banque centrale européenne (BCE), dont le siège se trouve à Francfort, en Allemagne, et les banques centrales nationales des États membres de la zone euro. Par l’intermédiaire de son conseil des gouverneurs, la BCE définit la politique monétaire pour l’ensemble de la zone euro — une autorité monétaire et une politique monétaire uniques ayant pour objectif principal de préserver la stabilité des prix.
  • À l’intérieur de la zone euro, la politique économique continue pour l’essentiel de relever de la responsabilité des États membres, mais les gouvernements nationaux doivent coordonner leurs politiques économiques pour atteindre les objectifs communs en matière de stabilité, de croissance et d’emploi. La coordination est assurée par un certain nombre de structures et d’instruments, le pacte de stabilité et de croissance (PSC) en étant un élément central. Le PSC contient des règles convenues en matière de discipline budgétaire, notamment des limites en ce qui concerne le déficit public et la dette publique, qui doivent être respectées par tous les États membres de l’UE, bien que seuls les pays de la zone euro fassent l’objet de sanctions, financières ou autres, en cas de non-respect.
  • La mise en œuvre de la gouvernance économique de l’UE s'inscrit dans un cycle annuel connu sous le nom de Semestre européen.

Qui fait déjà partie de la zone euro?

États membres de la zone euro

États membres n'appartenant pas à la zone euro

État membre bénéficiant d'une clause de non-participation

AutricheBulgarieDanemark
BelgiqueCroatie
ChypreTchéquie
EstonieHongrie
FinlandePologne
FranceRoumanie
AllemagneSuède
Grèce
Irlande
Italie
Lettonie
Lituanie
Luxembourg
Malte
Pays-Bas
Portugal
Slovaquie
Slovénie
Espagne

Governing the euro area

By adopting the euro, the economies of the euro-area members become more integrated. This economic integration must be managed properly to realise the full benefits of the single currency. Therefore, the euro area is also distinguished from other parts of the EU by its economic management – in particular, monetary and economic policy-making.

  • Monetary policy in the euro area is in the hands of the independent Eurosystem, comprising the European Central Bank (ECB), which is based in Frankfurt, Germany, and the national central banks of the euro-area Member States. Through its Governing Council, the ECB defines the monetary policy for the whole euro area – a single monetary authority with a single monetary policy and the primary objective to maintain price stability.
  • Within the euro area, economic policy remains largely the responsibility of the Member States, but national governments must coordinate their respective economic policies in order to attain the common objectives of stability, growth and employment. Coordination is achieved through a number of structures and instruments, the Stability and Growth Pact (SGP) being a central one. The SGP contains agreed rules for fiscal discipline, such as limits on government deficits and on national debt, which must be respected by all EU Member States, although only euro-area countries are subject to sanction – financial or otherwise – in the event of non-compliance.
  • Implementation of the EU’s economic governance is organised annually in a cycle, known as the European Semester.

Who’s already in?

Euro-area Member States

Non-euro area Member States

Member State with an opt-out

AustriaBulgariaDenmark
BelgiumCroatia 
CyprusCzechia 
EstoniaHungary 
FinlandPoland 
FranceRomania 
GermanySweden 
Greece  
Ireland  
Italy  
Latvia  
Lithuania  
Luxembourg  
Malta  
Netherlands  
Portugal  
Slovakia  
Slovenia  
Spain